Les poudrins de la mémoire
search
  • Les poudrins de la mémoire

Les poudrins de la mémoire

16,67 €

Né en 1969, encouragé par les poètes André du Bouchet, Pierre Oster et l’éditeur Jean Breton, Philippe Pichon publie ses premiers poèmes à dix-sept ans dans la prestigieuse revue Poésie 1 des éditions Saint-Germain-des-Prés. De 1986 à 2004, s’en suivent des publications dans Le Coin de table (La Maison de Poésie), Visages du xxe siècle (sous dir. Michel Beau), Jointure (sous dir. Jacques Arnold), Poésie présente (sous dir. René Rougerie). Il se lie d’amitié avec les poètes Jacques Charpentreau et Pierre Lepère.

Les Poudrins de la mémoire, aux accents mallarméens et aux tonalités de Char et de Reverdy, est une longue suite de cent-soixante poèmes, constitués principalement d’alexandrins (essentiellement des sonnets) ou de vers librement rimés où sa poésie ouvre sur un paysage dans lequel erre l’homme, hiératique et pourtant central.

Quantité

  Garanties sécurité

Optez pour un paiement par carte, sécurisé 3D Secure.

  Politique de livraison

Livraison dans toute la France, sous 3 à 5 jours grâce à nos partenaires Mondial Relay et Colissimo.

  A votre écoute

Nous sommes à votre écoute par mail ou téléphone. N'hésitez pas !

Né en 1969, encouragé par les poètes André du Bouchet, Pierre Oster et l’éditeur Jean Breton, Philippe Pichon publie ses premiers poèmes à dix-sept ans dans la prestigieuse revue Poésie 1 des éditions Saint-Germain-des-Prés. De 1986 à 2004, s’en suivent des publications dans Le Coin de table (La Maison de Poésie), Visages du xxe siècle (sous dir. Michel Beau), Jointure (sous dir. Jacques Arnold), Poésie présente (sous dir. René Rougerie). Il se lie d’amitié avec les poètes Jacques Charpentreau et Pierre Lepère.

En 1999, paraît son premier recueil, Ombre close, aux Presses Littéraires, préfacé par Yves Duteil, distingué par l’Académie française du Prix de fondation A. de Saint-Exupéry. Se tournant ensuite vers le roman (À contre-silence, éditions Noir & Blanc, 2003 ; Un Pays vers le ciel, Dualpha, 2006) et le récit (Le Pain d’ortie, Dualpha, 2006 ; L’enfance violée, Flammarion, 2008), célébré par les médias avec son Journal d’un flic (Flammarion, 2007) qui le fait connaître d’un large public, il ne publie à nouveau un recueil de poèmes que récemment, avec Les Caducées du givre (Le Cheyne éditeur).

Les Poudrins de la mémoire, aux accents mallarméens et aux tonalités de Char et de Reverdy, est une longue suite de cent-soixante poèmes, constitués principalement d’alexandrins (essentiellement des sonnets) ou de vers librement rimés où sa poésie ouvre sur un paysage dans lequel erre l’homme, hiératique et pourtant central.

2382700068

Fiche technique

Nombre de pages
244
Date d'édition
2020
Auteur
Philippe Pichon

Vous aimerez aussi